Comment choisir son système d’exploitation

Cette question « Quel système d’exploitation vais-je installer » est bien souvent reléguée au statut d’évidence pour la majorité d’entre vous, cependant elle reste essentielle lors de la mise en service d’un ordinateur. Vous avez surement déjà entendu parler de Windows, Linux et Mac, mais concrètement pourquoi existe-t-il plusieurs systèmes d’exploitation si leur rôle est le même ? Pourquoi en choisir un plutôt qu’un autre ? Voilà tant de questions qui restent en suspens et qui méritent réflexion. Vous l’aurez compris cet article cherchera donc à vous montrer les différents systèmes d’exploitation qui existent et à choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Dans un premier temps, il faut comprendre ce qu’est un système d’exploitation, celui-ci est un ensemble de programmes spécialisés qui permet l’exploitation du matériel d’un ordinateur. Il assure le démarrage de l’ordinateur, l’exécution des logiciels applicatifs et fait la corrélation entre l’ordinateur et l’utilisateur via une interface graphique ou en lignes de commande. Il faut savoir que vous pouvez réaliser les mêmes opérations en lignes de commandes qu’avec une interface graphique, cependant l’interface graphique est arrivée bien après, mais est à l’heure actuelle la manière la plus commune d’interagir avec son ordinateur pour la majorité des gens. Pour résumer tout cela, il faut concevoir qu’un système d’exploitation est un super-logiciel qui se lance au démarrage de votre ordinateur après le Boot-Screen, et qui vous permet d’interagir avec tout plein de programmes tels que votre navigateur internet, vos jeux ou encore avec un logiciel de traitement de texte. Tout passe par lui, il va faire transiter votre demande pour qu’elle soit comprise par l’ordinateur.

Tout cela est bien beau mais en quoi cela pourrait il m’aider à choisir mon système d’exploitation ?

Comme vous avez pu le voir, le système d’exploitation est la base de tout, cependant il faut savoir qu’un système d’exploitation n’est pas forcément compatible avec votre matériel, il existe différentes architectures, je ne vais vous citer que les plus utilisées : L’architecture ARM / x86 / x64

Maintenant que les bases sont posées, nous allons voir les principaux systèmes d’exploitation existant à l’heure actuelle et expliquer leurs avantages et leurs inconvénients. Comme vous pouvez le voir, ce graphique nous montre la répartition des systèmes d’exploitation sur ordinateur en 2017. Il est important de préciser le support, puisque ce graphique serait totalement différent s’il prenait en compte les systèmes embarqués.

  • Windows 7
  • Windows 10
  • Windows 8.1
  • Windows XP
  • Mac OS X 10.12
  • Linux
  • Windows 8
  • Autres

Windows est donc le système d’exploitation numéro un dans le monde. Développé par Microsoft, on le retrouve partout, sur vos ordinateurs personnels, au travail, dans vos écoles ou encore sur des serveurs. Chaque jour, il compte un grand nombre de nouveaux utilisateurs puisqu’il est dans la grande majorité des cas fournis lors de l’achat d’un ordinateur fixe ou portable. Mais pourquoi est-il autant utilisé ? Pour mettre fin à la croyance populaire, il est faux de penser que Microsoft est l’inventeur de l’interface graphique, loin de là. Il faut savoir qu’en 1984 lors de la sortie du premier Macintosh qui proposait déjà une souris et une interface graphique, Microsoft n’était encore qu’en lignes de commande avec son système d’exploitation MS-Dos 3.

L’atout majeur de Windows est son nombre incroyable de logiciels et de jeux, de ce fait c’est incontestablement le système d’exploitation le plus adapté pour le grand public. Si vous êtes un joueur, la question ne se pose malheureusement pas puisque la ludothèque de jeux compatibles Windows s’étend à perte de vu face à Linux ou Mac. Windows se veut simple dans son fonctionnement, un utilisateur lambda n’aura jamais à voir ni à écrire la moindre ligne de code ni même penser une seconde à ouvrir le CMD. Du simple traitement de textes jusqu’aux logiciels lourds de montages photo ou vidéo, voire jusqu’à la modélisation professionnelle, Windows est capable de remplir toutes ces tâches sans le moindre effort du moment que les composants de l’ordinateur lui-même suivent la route. J’imagine qu’en lisant cet article vous vous demandez surement pourquoi tous les ordinateurs ne tournent pas sur ce magnifique système d’exploitation, et bien tout n’est pas rose. Il faut savoir qu’étant le système d’exploitation le plus utilisé au monde, il est de revers de médaille le système d’exploitation le plus attaqué.

Attaque en profondeur, malware, trojan, keylogger, tout y passe et tous les moyens son bon pour parvenir à ses fins. Windows étant un système prioritaire, son code source n’est connu que par Microsoft, ce qui signifie que lui seul est apte à apporter des correctifs de sécurité. De nombreux moyens sont bons pour se protéger, avoir un antivirus, un antispyware ou encore avoir un firewall configuré, sans oublier que vous êtes la meilleure des sécurités. Cependant que peut faire un utilisateur lambda contre une faille de sécurité exploitée par Wannacrypt 2.0 pour ne citer que lui qui se trouve dans les couches profondes de Windows, là où les antivirus n’ont pas d’autorité ? La réponse est simple, rien. Même en étant le plus soigneux possible, si vous êtes infecté par un virus exploitant un backdoor, vous ne pourrez strictement rien faire.

null
Comment installer Windows 10
Après la théorie passons à la pratique. Vous avez décidé d’installer Windows 10 sur votre machine, mais vous ne savez pas comment procéder ? Cet article va vous accompagner du début, jusqu’à l’arrivée sur votre bureau.
Lire l'article

Mac OS est le système d’exploitation créé par Apple, son utilisation est directement liée aux ventes de leurs ordinateurs puisque ce système d’exploitation ne peut être installé que sur une de leur machine sans prendre en compte les Hackintosh qui ne sont que des ordinateurs possèdent des composants compatibles avec Mac OS. Apple a toujours voulu proposer un design convivial et épuré, la simplicité et la connectivité sont des atouts importants d’où l’écosystème Apple qui plait à autant d’utilisateurs. De par le faible nombre de machines apte à recevoir un Mac OS et que ces derniers sont tous produits par Apple, il est très simple pour eux d’établir un système d’exploitation très bien optimisé contrairement à Windows, où chaque ordinateur peut être unique en fonction de la modularité de chaque composant. De ce fait, les plantages ou les latences sont bien plus rares.

Apple propose donc un système d’exploitation fermé, ce qui signifie qu’il ne peut être modifié et est utilisable seulement sur des machines de la marque. Cela apporte un confort d’utilisation au quotidien, mais cela joue également sur le prix d’un Mac. On entend souvent parler de la puissance d’un Mac, et au premier abord elle semble proportionnelle au prix de la machine, malheureusement cela est complètement faux, on n’achète pas un Mac pour la puissance des composants qu’il embarque, mais pour l’optimisation qui leur est apportée.

Ce qui ressort le plus souvent d’une discutions autour du système d’exploitation Mac OS est la phrase suivante: « Il n’y a aucun virus sur Mac« . Ceci est évidemment faux et complètement aberrant, d’après vous pourquoi y a-t-il aussi peu de virus sur le système d’exploitation Mac OS ? Pour généraliser, un hacker néfaste diffuse un virus sur la toile pour réaliser l’action qu’il souhaite. Il cible le plus souvent vos données personnelles ou plus principalement vos comptes. Il ne vise que très rarement une personne spécifique d’où le terme « virus » qui comme son nom l’indique chercher à proliférer et contaminer un maximum d’utilisateur sur le réseau. Comme vous avez pu le voir sur le graphique ci-dessus, Windows représente 91% du parc informatique mondial. Il est donc logique de cibler le système d’exploitation comptant le plus grand nombre d’utilisateurs. De plus, un grand nombre d’utilisateurs de Mac OS n’utilisent pas d’antivirus suite à cette généralité. Pour un utilisateur lambda et même chevronner, il est très difficile de voir ce qui est invisible, vous pourriez être infecté sans même le savoir.

Linux est le système d’exploitation le plus malléable et personnalisable de tous, il existe une très grande variété de distributions, ayant chacune des objectifs et une philosophie particulière. Les éléments différenciant principalement les distributions sont : la convivialité, l’intégration (taille du parc de logiciels validés distribués), la notoriété (communauté informative pour résoudre les problèmes). Le point commun est le noyau Linux et un certain nombre de commandes. Ubuntu est la distribution la plus facile d’accès pour un débutant sous Linux, une fois expérimenté, d’autres distributions permettent de se façonner un environnement personnalisé et répondant à tous vos besoins, mais sont plus complexe à installer. Linux fonctionne sur un système entièrement libre et gratuit. Vous avez accès à l’ensemble du code source de vos programmes, cela vous permet de contribuer aux différents projets et de savoir ce que vous installez.

Cependant, Linux reste quand même plus complexe à prendre en main qu’un OS dit familial comme Windows ou Mac OS, vous devrez un jour ou l’autre passer par le terminal pour configurer ou installer certains paquets de donnés ou pour effectuer une mise à jour. D’un premier abord, cela pourrait rebuter plus d’un utilisateur, cependant une fois le terminal complètement dominé, il est plus rapide de gérer ses données par le terminal qu’avec l’interface graphique. À ce niveau-là, il est difficile de revenir en arrière tellement l’expérience Linux est personnalisable, retourner sur un OS plus rigide est difficile et c’est à ce moment qu’on se rend compte des possibilités offertes gratuitement par Linux.

Malheureusement, son coté open source lui fait défaut sur certains points, si vous êtes un utilisateur de la suite Adobe, avec Photoshop et Illustrator pour ne citer qu’eux, vous devrez vous en passer ou alors passer par la case virtualisation, ou encore changer de logiciel pour migrer vers Gimp. En général, vous trouverez une version open source pour chaque logiciel, tel que la suite OpenOffice pour remplacer Microsoft Office. Au final, ceci n’est qu’une question d’adaptation et de temps.

Niveau sécurité, Linux se place dans un tout autre monde que Windows ou Mac OS, les virus sont extrêmement rare, et même infecté la marge de manœuvre du virus est très réduite à cause du fonctionnement de Linux lui-même. Il en va de même pour le pare-feu qui est parfaitement configuré de base et en seulement un clic vous pouvez savoir quel programme communique quelles informations. De plus, Linux est le système d’exploitation le plus stable, ce n’est pas pour rien qu’il est employé par une grande majorité des serveurs qui se doivent d’assurer un service 24 heures sur 24 / 7 jours sur 7. À l’heure actuelle, si vous souhaitez la sécurité ultime pour vos donnés, la distribution Qubes OS est LA distribution à avoir, nous rédigerons prochainement un article dédier tellement les possibilités sont vastes. Pour faire simple, Qubes OS fonctionne avec le principe de virtualisation. Le noyau principal est totalement protégé de toute attaque, que ce soit physique par injection USB au travers de clé ou de périphérique et est totalement déconnecté du réseau hors mise à jour. À partir de ce noyau vous pouvez catégoriser votre utilisation en plusieurs virtualisations, une virtualisation pour le travail qui passe forcement par un VPN, une virtualisation pour un usage classique qui a accès au réseau sans VPN ni en passant par TOR, et une virtualisation dite Coffre fort pour protéger toutes vos données. Toutes ces virtualisations n’ont pas d’accès directs entre elles.

+ Windows

Windows est donc le système d’exploitation numéro un dans le monde. Développé par Microsoft, on le retrouve partout, sur vos ordinateurs personnels, au travail, dans vos écoles ou encore sur des serveurs. Chaque jour, il compte un grand nombre de nouveaux utilisateurs puisqu’il est dans la grande majorité des cas fournis lors de l’achat d’un ordinateur fixe ou portable. Mais pourquoi est-il autant utilisé ? Pour mettre fin à la croyance populaire, il est faux de penser que Microsoft est l’inventeur de l’interface graphique, loin de là. Il faut savoir qu’en 1984 lors de la sortie du premier Macintosh qui proposait déjà une souris et une interface graphique, Microsoft n’était encore qu’en lignes de commande avec son système d’exploitation MS-Dos 3.

L’atout majeur de Windows est son nombre incroyable de logiciels et de jeux, de ce fait c’est incontestablement le système d’exploitation le plus adapté pour le grand public. Si vous êtes un joueur, la question ne se pose malheureusement pas puisque la ludothèque de jeux compatibles Windows s’étend à perte de vu face à Linux ou Mac. Windows se veut simple dans son fonctionnement, un utilisateur lambda n’aura jamais à voir ni à écrire la moindre ligne de code ni même penser une seconde à ouvrir le CMD. Du simple traitement de textes jusqu’aux logiciels lourds de montages photo ou vidéo, voire jusqu’à la modélisation professionnelle, Windows est capable de remplir toutes ces tâches sans le moindre effort du moment que les composants de l’ordinateur lui-même suivent la route. J’imagine qu’en lisant cet article vous vous demandez surement pourquoi tous les ordinateurs ne tournent pas sur ce magnifique système d’exploitation, et bien tout n’est pas rose. Il faut savoir qu’étant le système d’exploitation le plus utilisé au monde, il est de revers de médaille le système d’exploitation le plus attaqué.

Attaque en profondeur, malware, trojan, keylogger, tout y passe et tous les moyens son bon pour parvenir à ses fins. Windows étant un système prioritaire, son code source n’est connu que par Microsoft, ce qui signifie que lui seul est apte à apporter des correctifs de sécurité. De nombreux moyens sont bons pour se protéger, avoir un antivirus, un antispyware ou encore avoir un firewall configuré, sans oublier que vous êtes la meilleure des sécurités. Cependant que peut faire un utilisateur lambda contre une faille de sécurité exploitée par Wannacrypt 2.0 pour ne citer que lui qui se trouve dans les couches profondes de Windows, là où les antivirus n’ont pas d’autorité ? La réponse est simple, rien. Même en étant le plus soigneux possible, si vous êtes infecté par un virus exploitant un backdoor, vous ne pourrez strictement rien faire.

null
Comment installer Windows 10
Après la théorie passons à la pratique. Vous avez décidé d’installer Windows 10 sur votre machine, mais vous ne savez pas comment procéder ? Cet article va vous accompagner du début, jusqu’à l’arrivée sur votre bureau.
Lire l'article
+ Mac OS

Mac OS est le système d’exploitation créé par Apple, son utilisation est directement liée aux ventes de leurs ordinateurs puisque ce système d’exploitation ne peut être installé que sur une de leur machine sans prendre en compte les Hackintosh qui ne sont que des ordinateurs possèdent des composants compatibles avec Mac OS. Apple a toujours voulu proposer un design convivial et épuré, la simplicité et la connectivité sont des atouts importants d’où l’écosystème Apple qui plait à autant d’utilisateurs. De par le faible nombre de machines apte à recevoir un Mac OS et que ces derniers sont tous produits par Apple, il est très simple pour eux d’établir un système d’exploitation très bien optimisé contrairement à Windows, où chaque ordinateur peut être unique en fonction de la modularité de chaque composant. De ce fait, les plantages ou les latences sont bien plus rares.

Apple propose donc un système d’exploitation fermé, ce qui signifie qu’il ne peut être modifié et est utilisable seulement sur des machines de la marque. Cela apporte un confort d’utilisation au quotidien, mais cela joue également sur le prix d’un Mac. On entend souvent parler de la puissance d’un Mac, et au premier abord elle semble proportionnelle au prix de la machine, malheureusement cela est complètement faux, on n’achète pas un Mac pour la puissance des composants qu’il embarque, mais pour l’optimisation qui leur est apportée.

Ce qui ressort le plus souvent d’une discutions autour du système d’exploitation Mac OS est la phrase suivante: « Il n’y a aucun virus sur Mac« . Ceci est évidemment faux et complètement aberrant, d’après vous pourquoi y a-t-il aussi peu de virus sur le système d’exploitation Mac OS ? Pour généraliser, un hacker néfaste diffuse un virus sur la toile pour réaliser l’action qu’il souhaite. Il cible le plus souvent vos données personnelles ou plus principalement vos comptes. Il ne vise que très rarement une personne spécifique d’où le terme « virus » qui comme son nom l’indique chercher à proliférer et contaminer un maximum d’utilisateur sur le réseau. Comme vous avez pu le voir sur le graphique ci-dessus, Windows représente 91% du parc informatique mondial. Il est donc logique de cibler le système d’exploitation comptant le plus grand nombre d’utilisateurs. De plus, un grand nombre d’utilisateurs de Mac OS n’utilisent pas d’antivirus suite à cette généralité. Pour un utilisateur lambda et même chevronner, il est très difficile de voir ce qui est invisible, vous pourriez être infecté sans même le savoir.

+ Linux

Linux est le système d’exploitation le plus malléable et personnalisable de tous, il existe une très grande variété de distributions, ayant chacune des objectifs et une philosophie particulière. Les éléments différenciant principalement les distributions sont : la convivialité, l’intégration (taille du parc de logiciels validés distribués), la notoriété (communauté informative pour résoudre les problèmes). Le point commun est le noyau Linux et un certain nombre de commandes. Ubuntu est la distribution la plus facile d’accès pour un débutant sous Linux, une fois expérimenté, d’autres distributions permettent de se façonner un environnement personnalisé et répondant à tous vos besoins, mais sont plus complexe à installer. Linux fonctionne sur un système entièrement libre et gratuit. Vous avez accès à l’ensemble du code source de vos programmes, cela vous permet de contribuer aux différents projets et de savoir ce que vous installez.

Cependant, Linux reste quand même plus complexe à prendre en main qu’un OS dit familial comme Windows ou Mac OS, vous devrez un jour ou l’autre passer par le terminal pour configurer ou installer certains paquets de donnés ou pour effectuer une mise à jour. D’un premier abord, cela pourrait rebuter plus d’un utilisateur, cependant une fois le terminal complètement dominé, il est plus rapide de gérer ses données par le terminal qu’avec l’interface graphique. À ce niveau-là, il est difficile de revenir en arrière tellement l’expérience Linux est personnalisable, retourner sur un OS plus rigide est difficile et c’est à ce moment qu’on se rend compte des possibilités offertes gratuitement par Linux.

Malheureusement, son coté open source lui fait défaut sur certains points, si vous êtes un utilisateur de la suite Adobe, avec Photoshop et Illustrator pour ne citer qu’eux, vous devrez vous en passer ou alors passer par la case virtualisation, ou encore changer de logiciel pour migrer vers Gimp. En général, vous trouverez une version open source pour chaque logiciel, tel que la suite OpenOffice pour remplacer Microsoft Office. Au final, ceci n’est qu’une question d’adaptation et de temps.

Niveau sécurité, Linux se place dans un tout autre monde que Windows ou Mac OS, les virus sont extrêmement rare, et même infecté la marge de manœuvre du virus est très réduite à cause du fonctionnement de Linux lui-même. Il en va de même pour le pare-feu qui est parfaitement configuré de base et en seulement un clic vous pouvez savoir quel programme communique quelles informations. De plus, Linux est le système d’exploitation le plus stable, ce n’est pas pour rien qu’il est employé par une grande majorité des serveurs qui se doivent d’assurer un service 24 heures sur 24 / 7 jours sur 7. À l’heure actuelle, si vous souhaitez la sécurité ultime pour vos donnés, la distribution Qubes OS est LA distribution à avoir, nous rédigerons prochainement un article dédier tellement les possibilités sont vastes. Pour faire simple, Qubes OS fonctionne avec le principe de virtualisation. Le noyau principal est totalement protégé de toute attaque, que ce soit physique par injection USB au travers de clé ou de périphérique et est totalement déconnecté du réseau hors mise à jour. À partir de ce noyau vous pouvez catégoriser votre utilisation en plusieurs virtualisations, une virtualisation pour le travail qui passe forcement par un VPN, une virtualisation pour un usage classique qui a accès au réseau sans VPN ni en passant par TOR, et une virtualisation dite Coffre fort pour protéger toutes vos données. Toutes ces virtualisations n’ont pas d’accès directs entre elles.

Le mot de la fin

Pour conclure, si vous cherchez la simplicité et que vous souhaitez utiliser certains logiciels tel que la suite Adobe ou alors que vous êtes un joueur, nous vous recommandons chaudement Windows. Si vous désirez exploiter l’écosystème d’Apple et avoir un système stable, nous vous recommandons d’acheter un Mac. Et enfin, si pour vous la sécurité, l’open source, la personnalisation en fonction de vos besoins, et un système stable à toute épreuve sont une priorité pour vous, alors tentez l’expérience Linux. Un article détaillant les différentes distributions verra prochainement le jour.

ESPACE COMMENTAIRE

avatar
Kuolema
Invité
Kuolema

Pour info, l’interface graphique ne vient ni de chez Microsoft ni de chez Apple : elle vient de chez Xerox (1973 il me semble).

Sinon côté Linux, j’aurais aimé qu’on évoque Wine qui permet de faire tourner quantité de logiciels Windows (jeux compris).

wpDiscuz
Hardwakening
Création de compte
Bienvenue sur Hardwakening.fr !
Réinitialiser le mot de passe
Advertisment ad adsense adlogger