Après deux premiers trimestres moroses, Samsung a annoncé une baisse de ses bénéfices de l’ordre de 52% pour le troisième trimestre 2019. Malgré la bonne santé du marché mobile, celui des puces mémoires se porte mal et plombe le bilan. Le constructeur coréen prévoit d’explorer de nouvelles voies pour essayer de redresser la barre.

Parlons gros chiffres. Au cours de ce troisième trimestre 2019, Samsung a réalisé un chiffre d’affaires de 62 milliards de won, soit 53 milliards de dollars. Le bénéfice d’exploitation s’élève à 7,78 milliards de won, ou 6,71 milliards de dollars, soit 56% de moins par rapport à l’an dernier. Un bilan d’autant plus dramatique quand on sait qu’au premier et au second trimestre de l’année, Samsung a respectivement annoncé des pertes de 50% et 53%.

Le trou ne vient pas de la division mobile, qui se porte bien avec un chiffre d’affaires de 29,25 milliards de won (25 milliards de dollars). Il est même en hausse de 17% par rapport à 2018 et affiche un bénéfice en progression de 32%, avec 2,92 milliards de won, ou 2,5 milliards de dollars.

La santé de cette branche est due au succès des Galaxy Note 10 et 10+ ainsi qu’au renforcement de la gamme Galaxy A. Samsung a, en effet, investi dans son offre milieu de gamme et revu ses tarifs à la baisse pour résister à l’appétit de l’ogre chinois. Une stratégie payante donc.

En parallèle de la vente de smartphones, il faut rappeler que Samsung fournit également des écrans OLED, qui servent notamment…aux Iphone d’Apple. Là encore, le marché se porte bien et la firme a annoncé des ventes en hausse.

Les résultats sont surtout plombés par la baisse du prix des puces mémoire, dont Samsung est l’un des principaux fabricants.

Les revenus dans le secteur de la mémoire ont considérablement chuté par rapport à l’année dernière, sachant que les prix des puces de mémoire ont poursuivi leur tendance à la baisse.

On se souvient qu’en 2017 et surtout en 2018, la firme avait profité de la hausse incroyable des prix des puces mémoires, portée par une demande mobile dépassant les prévisions. Depuis quelques mois, la tendance s’est inversée et tout laisse à penser qu’elle risque de s’inscrire dans le temps.

Afin de palier à ce contexte défavorable, Samsung compte miser sur l’arrivée de la 5G et l’engouement provoqué par son concept de smartphone pliable.

Pour 2020, Samsung s’attend à une augmentation des ventes de produits 5G et d’appareils pliables.

Et en effet, la firme a dores et déjà commencé à commercialiser des modèles 5G, tels que les Galaxy Note 10 et 10+ 5G, justement. Enfin, dès mars 2020, elle devrait présenter le successeur du Galaxy Fold, pliable cette fois à la verticale. Le tarif devrait aussi être plus abordable que celui du modèle précédent, vendu à plus de 2000€.

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
libero libero eleifend odio Curabitur vel, massa Aenean ut vulputate,