Rédacteur en chef chez Hardwakening, je suis un passionné d'informatique à temps libre et novice de l'électronique. La mémoire, c'est cool.

La conférence de AMD a eu lieu le 9 janvier 2019 lors de la dernière édition du CES. De nombreuses nouveautés ont été annoncées, nous allons nous focaliser ici sur les informations que l’on a concernant les prochaines générations de processeurs Ryzen. 

C’est officiel, les prochains Ryzen basées sur l’architecture Zen 2 devraient être disponibles moitié 2019. La compatibilité avec le socket AM4 est assurée, et de ce fait les anciennes cartes mères pourront également accueillir les futurs processeurs. 

Une évolution de Zen

Zen 2 est une architecture basée sur le processus de gravure 7nm de TSMC permettant une meilleure efficacité dans l’ensemble. Nous avons peu d’informations concernant les gains, mais attendons nous à un IPC semblable aux processeurs Intel ! La configuration sous l’IHS reprend le même design vu sous les EPYC Rome, à savoir un die regroupant tous les coeurs et un autre regroupant les fonctions de l’I/O !

Un concurrent au I9 9900K !

De nombreux jeux sont passés au crible, dont Forza Horizon 4 au dessus des 100fps en 1080p couplé avec une Radeon VII. Le plus intéressant reste néanmoins le score Cinebench contre un Core i9 9900K stock ! 2057 points contre 2040 en faveur du Ryzen ! Malheureusement les fréquences n’ont pas été communiquées, prenons donc tout cela avec des pincettes.

AMD RYZEN 3000 ZEN 2

PCI-E 4.0, design avancé et octocores

Si beaucoup pouvaient attendre des puces 16 cores très abouties, il était évident que la marque n’allait pas mettre en péril son TR4 pour permettre de telles évolutions sur le mainstream. ZEN 2, c’est autre chose, une maturité apportée à l’architecture ZEN, avec un gravure plus fine de 7 nm. On retrouve donc des puces à 8 cœurs physiques avec SMT pour un total de 16 threads, un IO die en 14 nm optimisé mais des cores en 7 nm.

La nouvelle génération de processeur RYZEN devrait arriver avec une révision des cartes mères actuelles, même si la compatibilité est assurée, il est normal de penser qu’un chipset autre que le X470 sera exploité. Le PCI-E 4.0 permettra de plus gros débits, mais cela nécessite de revoir entièrement le fonctionnement de nos cartes actuelles. Nous n’avons pas eu d’information non plus sur les lignes PCI ou bien le support de la DDR4. Nous attendons avec impatience de voir les nouveautés de ces puces, qui ont tout l’air d’être prometteuses.

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
mattis pulvinar id, sit Praesent nec