Passionné de Hardware et de Micro électronique.
Fondateur de l'association Hardwakening.fr, rédacteur et testeur.

Puisse le Hardware pleuvoir sur vous ...

La conférence New Horizon d’AMD a eu lieu aujourd’hui et promet de grande choses pour la firme. Outre les progrès assez hallucinants sur le 7 nm, on retrouve un line-up important de nouveaux produits. AMD a pu faire des annonces importantes sur les CPU mais aussi le PCI-Express 4.0, mais aussi toucher un mot sur la nouvelle architecture Zen 2.

Nous avons eu en premier le droit à un beau discours pour introduire cette conférence assez classe et mémorable, bien loin de ce que produisait la marque lors des Radeon R9 Fury. Le côté pro ressort, la marque possède des arguments assez pesants désormais pour faire peur à Intel. Ce n’est pas pour déplaire aux consommateurs, ce qui devrait booster les ventes étant donné les prix actuellement pratiqués sur les Core i9. AMD a fait beaucoup de chemin, Lisa Su a pu nous parler des évolutions sur EPYC mais aussi les importantes implications de leurs solutions dans le secteur du stockage Cloud.

Apparemment Amazon devrait utiliser maintenant des processeurs EPYC dans ses serveurs pour proposer un service bien meilleur. La nouvelle promesse est maintenant d’utiliser le 7 nm sur la nouvelle génération de processeurs Ryzen, pour une efficacité bien meilleure. AMD Rome sera le premier processeur à utiliser cette finesse de gravure. Zen 2 est actuellement en développement, mais ce n’est pas tout, il se pourrait aussi que Zen 3 soit en cours de réalisation. La marque a donc bien calculé comment revenir dans la course et surtout comment y rester.

Les nouveaux processeur posséderont un meilleur IPC, seront plus petit et moins gourmands énergétiquement. AMD travaille avec TSMC pour fabriquer des processeurs et ne traîte plus avec Global Foundries pour ses CPUs. Zen 2 devrait proposer quelque chose de bien plus poussé que l’architecture ZEN+ présente sur les R5 2600X et R7 2700X. Zen 4 serait aussi en développement, nous n’avons pas eu de détails à ce sujet, nous nous doutons que ces puces doivent être à un stade préliminaire. Zen 2 promet de doubler la puissance de calcul par Thread, ce qui promet bien plus de puissance par core et des opérations en virgule flottante doublées. La branche de prédiction a aussi été améliorée avec une bande passante bien plus grande à 256 bits. Ce n’est pas tout attention, AMD a bien sur planché sur une nouvelle version de l’Infinity Fabric, permettant de relier plusieurs puces entre elle grâce à une centrale (Equivalent du SoC), ce qui aura pour effet de réduire considérablement les latences et améliorer le support DDR4.

Pour bien terminer la conférence, il était nécessaire de parler des nouvelles Radeon Instinct optimisées pour les datacenters. L’architecture Vega se retrouve sublimée avec une puce 1.25x plus performante pour la même consommation. On retrouve un beau panel d’informations sur l’utilisation des 32 Go de HBM2, la puissance de calcul en FP32 et GP64, une bande passante de 1 To/s sur la mémoire mais pas que… Le support du PCI-Express 4.0 est là, avec un maximum de 64 Go/s en bidirectionnel, le tout sans pont Crossfire. La promesse d’un meilleur scaling en multi-gpu a été faite et pas mal de choses pour le monde professionnel, plus de VM gérables par GPU, une virtualisation hardware le tout sans licences et en Open Source avec des frameworks accessibles. On vous laisse le lien de nos confrères de chez Anandtech qui expliquent bien tout en détail.

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
venenatis, leo ut eget non commodo adipiscing et, mattis facilisis dolor.