Passionné de Hardware et de Micro électronique.
Fondateur de l'association Hardwakening.fr, rédacteur et testeur.

Puisse le Hardware pleuvoir sur vous ...

Intel prépare sa nouvelle génération de processeurs, la Comet Lake-S, pour contrer le géant AMD et nous avons désormais plus d’informations ainsi qu’un benchmark en fuite. On retrouvera des variantes 10 et 6 cores avec de hautes fréquences, pour des performances accrues.

Intel continue à exploiter le 14 nm, tout en optimisant au maximum possible, chose que nous croyions déjà faite depuis Coffee Lake-S. Les gammes devraient se segmenter comme ceci : l’hexacore avec HT pour le I5, l’octocore avec HT pour le I7 et enfin du décacore pour le I9. La variante 10 cores 20 threads a été benchée sous Geekbench et les scores sont assez fous. Pour rappel, de ce que nous avions relevé comme specs, on trouverait une fréquence de 3.19 GHz en boost. Aussi, le cache devrait avoisiner les 20 Mo pour le L3

La puce marque 4074 points en single-core et 25962 en multicoreLe score n’est pas élevé, mais rappelons nous que les fréquences d’horloge sont très faibles alors que les I9 actuels exploitent du 5 GHz en boost, comme sur le KS. C’est donc un bench sur un ES, un prototype. Ça ne reflète pas les performances réelles et finales qu’aura la puce à sa sortie. 

Parlons maintenant du I5, qui sera bien sûr équipé de l’HT, ce qui nous fait un 6 cores 12 threads plus que correct. Le cache devrait être de 12 Mo de L3. Comme vous le savez, ces puces seront essentiellement confrontées aux Ryzen 5. La puce dans le benchmark est cadencée à 3.9 GHz en boost. Encore une fois, une fréquence vraiment faible. Il faudra donc attendre les versions finales pour se rendre compte de la puissance réelle du produit. Ce n’est pas tout, un nouveau chipset a été repéré. Du Z490, qui supportera la nouvelle génération.

Ce nouveau chipset prévu pour Comet Lake-S devrait arriver aussi pour 2020. La nouvelle génération viendra remplacer les CPU actuels, donc les 9000 series. Parmi les nouveautés de prise en charge du chipset, on trouve les nouveaux CPU à 10 coeurs, 40 lanes PCI-E 3.0, un meilleur support de l’overclocking, l’USB 3.2, le rapid storage et enfin les économies d’énergies habituelles. Comet Kake-S devrait apporter 18% de performances en plus par rapport à l’ancienne génération. 

Le nouveau socket devrait être du LGA 1200, plus gros que le LGA 1151. Cela apportera quelques avantages, mais aussi des inconvénients. On trouve plus de pins et un nombre de cores plus élevé sur les CPU. En revanche, on perd la petite rétrocompatibilité arrivée avec le Z370/Z390 de la dernière génération. Le support mémoire est amélioré, en termes de stabilité uniquement. En effet nous restons encore sur du 2666 MHz natif. On peut donc parler d’un simple gros refresh sur cette génération. Surtout avec l’absence du PCI-E 4.0. On reste dubitatif face aux choix d’Intel.

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Praesent mattis libero ipsum et, venenatis dictum tempus