Passionné de Hardware et de Micro électronique.
Fondateur de l'association Hardwakening.fr, rédacteur et testeur.

Puisse le Hardware pleuvoir sur vous ...

Quelques jours avant la sortie des nouveaux processeurs RYZEN, des benchmarks ont été retrouvés dans la base du site 3DMark et il faut dire que les performances sont au rendez-vous. Les RYZEN 3000 dépasseraient un Intel Core I9-9900K avec ses 16 threads, pas mal !

Petit rappel concernant les gros processeurs RYZEN, le R9 3900X sera un modèle 12 cores avec SMT pour un total de 24 threads. Les fréquences de fonctionnement sont de 3.8 GHz avec un boost à 4.6 GHz. A coté de tout cela, vous trouverez 40 lanes PCI-E 4.0, 70 Mo de cache L3 pour un TDP de 105W. Prix de lancemen à 499$, celui-ci sera confronté directement au I9-9900K de chez Intel.

Le second processeur intéressant est le R7 3700X, il est doté de 6 cores avec SMT, ce qui nous fait 12 threads. La puce peut booster à 4.4 GHz et est équipée de 36 Mo de cache L3. A côté, vous aurez le droit à 40 lignes PCI-E 4.0, le tout pour 65W. Le tarif annoncé est à 329$, ce qui le confrontera plus ou moins au I7-9700K de chez Intel, qui lui n’est équipé que de 8 cores pour 8 threads.

Nous allons maintenant nous attarder sur le 3DMark, comme vous pouvez le voir, sur Firestrike Extreme, le R7 3700X dépasse le I9, qui pourtant devrait se positionner face au R9. Le R7 effectue 25011 points, contre seulement 14596 points pour le I9, une avance de 2% environs pour le processeur AMD. C’est assez fou de voir a quel point AMD a pu tirer parti du 7 nm, l’amélioration de l’IPC et la montée en fréquence permettent vraiment des prouesses. De plus, AMD compte bien garder ses tarifs agressifs, ce qui va chambouler le marché.

R7 3700X 3DMARK
R7 3700X 3DMARK
R7 3700X 3DMARK
R7 3700X 3DMARK
R7 3700X 3DMARK

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
ut vulputate, dictum consectetur accumsan ipsum ut ut et, nec elit. justo