Passionné de Hardware et de Micro électronique.
Fondateur de l'association Hardwakening.fr, rédacteur et testeur.

Puisse le Hardware pleuvoir sur vous ...

Threadripper 2, la nouvelle génération de processeurs haut de gamme arrive à grands pas. Pour rappel, celle-ci exploitera le Socket TR4 et proposera des processeurs très puissants pour une utilisation Workstation. Désormais, nous connaissons les scores Cinébench du monstre (AMD aime bien) et les performances sont tout bonnement incroyables.

Le processeur Threadripper 2990WX a été listé il y a peu sur Topachat et devrait être disponible pour un tarif avoisinant les 1900 euros. Son premier concurrent ? Le i9-7980XE, une puce 18 cœurs très véloce. Eh bien sachez que le RYZEN se trouve être 53% plus rapide que son concurrent dans pas mal d’applications. Attention, prenons des pincettes, nous sommes face à des benchs made in AMD, il faudra attendre les autres tests pour se faire une meilleure idée des réelles performances du processeur. 

Threadripper

Pour le test, une carte mère en X399 a été utilisée, nous ne connaissons, par contre, que peu les spécificités de la plateforme utilisée pour le test. Le RYZEN sur Cinébench effectue avec ses 32 cœurs physiques 5099.3 points contre seulement 3335.2 pour le i9. Vous remarquerez toutefois que le processeur Intel possède un ratio point/nombre de cœurs plus élevé que le RYZEN, le i9 pourra donc se révéler plus efficace dans des applications moins multi-threadées. 

Threadripper

D’ailleurs, un autre modèle moins onéreux sera proposé, avec seulement 24 cœurs, nous n’avons pas de benchmarks mais nous pensons qu’il devrait s’opposer directement au i9-7980XE, en proposant des performances équivalentes, pour moins cher. N’oublions pas que le CPU Intel possède l’atout  de monter fortement en fréquence lors d’un overclocking, ce qui pourra le hisser en tête des tests sur de nombreux points. 

Les nouveaux processeurs AMD devraient proposer un renouveau important sur le secteur haut de gamme. En utilisant des cœurs ZEN+ ainsi qu’un contrôleur mémoire corrigé, la marque gomme les défauts de sa première génération. Performances multi-core très élevées, prix bien pensé, ligne PCI-E en grand nombre ainsi que le support du quad-channel, AMD possède enfin un argument de poids face aux sockets Extreme d’Intel.

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
id mi, velit, ipsum libero at