Passionné de Hardware et de Micro électronique.
Fondateur de l'association Hardwakening.fr, rédacteur et testeur.

Puisse le Hardware pleuvoir sur vous ...

Le Cryorig A80 est un AIO particulier proposé pour refroidir un maximum les gros processeurs grâce à un concept innovant. Ce kit est-il efficace ? C’est ce que nous allons voir tout de suite grâce au test de nos confrères de chez Techpowerup.

L’innovation se fait rare du côté des solutions de refroidissement et il était tout naturel de regarder ce que donnent les quelques nouvelles idées trouvées pour refroidir encore plus les CPU. Le kit est disponible dans une version de 280mm, on retrouve deux ventilateurs fournis, de plutôt bonne facture d’ailleurs puisqu’il s’agit des QF140. Ces ventilateurs possèdent une rotation maximale de 1850 tours par minute pour un débit d’air de 128 CFM. Alors oui, cela refroidit bien, mais attention aux oreilles, on se retrouve avec 38 dBA.

Pour ce qui est du circuit en lui-même, c’est toujours du Asetek qu’on retrouve pour la pompe se situant dans le WB. Les tuyaux sont d’assez bonne qualité même si le tout fait légèrement trop cheap à notre goût. La nouveauté de ce produit réside dans l’ajout d’un troisième ventilateur, situé de manière latérale sur le waterblock. L’idée en soit est bonne, le moulin est censé refroidir la carte-mère, notamment les phases d’alimentation ou bien la RAM qui chauffent beaucoup lors des gros overclockings.

La configuration de test était composée d’un I7 6700k overclocké à 4.6 GHz, le tout monté sur une MSI Z170A Gaming 7 et 8 Gb de mémoire vive G-Skill.

Comme il est possible de voir dans les benchmarks ci-dessous, le AIO se montre efficace et arrive à refroidir correctement le I7 fortement overclocké. On retrouve des températures de 24° en IDLE, ce qui est un très bon chiffre et un maximum de 75° en benchmark. Alors oui, ce sont de bonnes prestations, mais l’augmentation des nuisances sonores va clairement faire perdre ses atouts à ce watercooling et c’est bien dommage. Les ventirads proposent de bonnes prestations, à peine 1° de plus pour beaucoup moins de nuisances, on se pose alors la question de l’intérêt du AIO. Au final, ce kit se destinera uniquement aux adeptes d’esthétique et d’overclocking extrême. Il n’est pas difficile de comprendre que refroidir les phases d’alimentation n’a d’intérêt que si le Vcore appliqué est très haut, situation improbable pour la plupart des personnes.

Reste que le tarif appliqué pour ce Cryorig A80 est de seulement 140 euros, un prix raisonnable au vu des performances proposées. 

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
massa non eget tristique id justo mattis ipsum efficitur.