Rédacteur en chef chez Hardwakening, je suis un passionné d'informatique à temps libre et novice de l'électronique. La mémoire, c'est cool.

Jabra est une marque danoise spécialisée dans le matériel audio, que ce soit pour smartphones, pour centres d’appels ou tout simplement pour de la bureautique. Précurseur dans le marché des écouteurs 100% sans fil, nous allons aujourd’hui tester l’un des modèles les plus récents de la gamme Jabra Elite, les Elite 65t ! Nous remercions Jabra pour nous avoir envoyé un modèle pour le test. 

Packaging

Si je devais employer qu’un seul mot pour décrire l’expérience du déballage, ce serait « SATISFAISANT ». Jabra nous fait bien comprendre que nous tenons compagnie à un produit onéreux. L’intérieur fait office de présentoir et tout est bien organisé : écouteurs, boîte de rangement, paperasse et accessoires. Parlons-en des accessoires pour débuter doucement mais sûrement. Sont fournis un câble micro-USB relativement court de qualité relativement médiocre ainsi que des embouts en silicone (les « EarGels ») en tailles S,M,L. 

Qualité de fabrication et confort

Légèreté oblige, tout est en plastique. Malgré cela aucune concession n’a été faite sur la qualité de construction : les finitions sont bonnes, le plastique aspect métallique ne fait pas cheap bien que très léger, la paire est solide. La boîte de transport a subi le même traitement, il a l’avantage de facilement se glisser dans la poche et de se faire oublier si comme moi vous avez des poches spacieuses. Son ouverture n’est pas magnétique, ce qui a ses avantages comme ses inconvénients, je reste encore dubitatif quant à sa durabilité mais à l’heure actuelle ce ne sont que suppositions. 

La paire est relativement agréable à porter pendant plusieurs heures. Bien qu’elle soit très légère, nous ne pouvons pas faire abstraction de sa présence au vu du conduit auditif qui est complètement fermé. 
Faites bien attention à tester tous les embouts en silicone (la taille M est pré-installée) pour une tenue, un confort et une expérience sonore optimale. Dans mon cas je dois prendre les plus petits embouts. D’ailleurs, bien que le modèle ne soit pas spécialement conçu pour le sport (les Elite 65t Active, copies quasi conformes, sont là pour rajouter la résistance à la sueur entre autre), la tenue dans les oreilles est exemplaire. J’ai essayé, dans la limite du raisonnable, des les faire tomber volontairement justement en m’attelant à des activités physiques… Elles n’ont presque pas bougé de mes oreilles.

App et autres fonctionnalités

Le constructeur préconise que vous téléchargiez l’application Jabra Sound+ (et Jabra Service qui va avec) pour jouir de la meilleure expérience possible. Grâce à celle-ci, il vous sera possible de changer l’égaliseur pour customiser le son à votre guise, d’activer la garantie deux ans et d’activer le mode Heartrough qui vous permet d’entendre plus facilement l’environnement extérieur grâce aux 4 microphones intégrés. Il vous est possible de régler le niveau d’intensité sonore si vous le trouvez trop fort ou pas assez fort. 
100% sans fil oblige, vos contrôles standards sont greffés sur les boutons des écouteurs. La gauche incorpore le contrôle du son et de la piste jouée, le droite aura le play/pause.
Un appui long sur l’écouteur droit déclenchera votre assistant vocal « au choix », c’est-à-dire soit Alexa qui est pré-installé soit celui de votre smartphone (logiquement Google Assistant, Siri ou… Bixby).
Notez que si vous avez un soucis avec Jabra Service qui ne se lance pas, c’est à cause des permissions trop restrictives de votre téléphone mais fort heureusement la solution est simplement de ne pas laisser le système gérer automatiquement l’app en question. Je tenais à noter ceci si comme moi (Huawei Mate 10 Pro) vous aurez des problèmes lors d’un éventuel achat, ou si vous êtes tombé ici à la recherche d’une solution justement !

microphone

L’un des principaux arguments de vente sont les microphones intégrés de haute qualité. Il est vrai que la qualité sonore reste correcte mais au prix d’aucune réduction de bruit. Ainsi tous les bruits ambiants seront perceptibles pour votre interlocuteur, un peu dommage. Néanmoins, avec la fonction Heartrough tout prend son sens. De par son isolation passive très forte une grande partie des bruits externes sont éliminés, ce qui est très bien dans les transports en commun, un peu moins dans la rue où vous devriez faire attention. Je tiens à rappeler pour nos amis conducteurs que le port de tout dispositif audio est interdit lors de la conduite, la tentation peut être grande. Le meilleur moyen est de vous faire un avis vous même sur la qualité audio grâce à cette piste enregistrée, notez que j’ai appliqué une forte réduction du niveau d’intensité sonore pour vos oreilles.

Qualité sonore et isolation

Bien que la technologie de réduction de bruit active soit absente de ces Jabra Elite 65t, l’isolation passive est très forte comme le conduit auditif est fermé. Les bruits externes comme les voix restent un tant soit peu audibles, vous n’échapperez donc pas au bébé qui pleure dans le bus, même si vous pouvez facilement masquer tout cela avec votre musique. Un bon point en soit. Néanmoins si ne rien entendre vous dérange vous aurez toujours la possibilité d’activer le mode Heartrough. 
Le plus intéressant pour la fin, le son ! Que l’on mette les choses au clair, ces intra-auriculaires wirefree sont surprenants pour leur faible encombrement. La scène stéréo est bonne et il est aisé de repérer dans l’espace la provenance d’une source, y compris en arrière plan. Nous sommes sur un fonctionnement typique maître/esclave, l’écouteur de droite étant le maître. Vous pouvez soit faire fonctionner les deux écouteurs en même temps soit uniquement celui de droite. Concernant la latence, humain que je suis je n’ai absolument remarqué aucun écart entre les deux écouteurs, le décalage image/son est encore un tout petit peu présent, de vraiment rien du tout mais tout de même suffisant pour le remarquer sans non plus déranger (les paroles arriveront à suivre les lèvres qui bougent). Les mediums sont très clairs, très présents, voire trop, ce qui n’est pas forcément désagréable au yeux de tous et au final les voix profitent d’une très belle reproduction. Concernant la distorsion je n’en ai pas remarqué à faible volume, monter plus haut avec des intras n’est pas forcément le plus judicieux mais pour les curieux oui elle est présente en montant. Les aigus sont très favorisées, le rendu n’est pas mauvais, au contraire mais gagnerait à être moins « tape à l’oreille », surtout pour la voix pourtant bien reproduite sur les mediums. Les basses sont profondes sur ce modèle, les amateurs aimeront savoir le côté très légèrement « punchy ». N’oubliez pas que si ça ne vous plaît pas, l’égaliseur peut vous changer votre perception du son. Est-ce que le problème en sera pour autant fixé ? La réponse est non, mais il peut limiter la casse. J’ai de mon côté touché surtout aux basses et aux aigus, aimant les basses je n’ai pas trop hésité à les booster par exemple. 

conclusion

En conclusion, que pouvons nous en dire ? Misant avant tout l’aspect de la discrétion avec ses Elite 65t complètement wirefree, Jabra nous livre un produit très bien fini qui saura vous accompagner dans diverses tâches de la vie. Bien que le confort soit subjectif, si la paire réussit à rentrer agréablement dans mes petites oreilles, je pense qu’au moins 90% de la population sera convaincue. L’application, bien que dispensable, est un réel plus tant les fonctionnalités apportées sont intéressantes (et la garantie aussi, même ça je ne peux pas la tester !). Bien que mis en avant par la marque, je trouve les microphones très décevants, le niveau de l’intensité sonore est de base très haut sans possibilité de le modifier, le bruit de fond est très gênant et au final la voix en vient à saturer. Le moindre bruit est perceptible, même donner un coup minuscule à votre table par exemple, c’est pratique pour le mode Heartrough mais un peu moins en conversation. Pour le faible encombrement le rendu sonore est convaincant, il y gagnerait peut-être à être plus naturel mais sinon nous tenons un bon point fort. Je ne suis seulement qu’en Bluetooth 4.2 mais pourtant je n’ai rencontré aucun problème de stabilité, la paire étant compatible Bluetooth 5.0 ça devrait être encore mieux ! Attention je n’ai pas dit que le transport du son se fait en Bluetooth 5.0 !
Si la paire vous intéresse vous pouvez toujours jeter un coup d’œil à la page produit ainsi qu’à une page d’achat ! 

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
facilisis Curabitur Sed Donec adipiscing ut commodo