Audiophile prolétaire étudiant en mathématiques, passionné de hardware et de jeux vidéos, officiellement rédacteur audio, officieusement rédacteur toutes sections.

De nombreux choix dans le domaine de l’audio sont à la disposition des consommateurs de nos jours. De plus en plus de références de qualité variable naissent, dont des casques orientés gaming. Cette augmentation de la concurrence et donc du panel de choix résulte ainsi à une hausse de la qualité des casques. Aujourd’hui le SoundBlasterX H5 de la marque Creative, connu principalement pour ses cartes son dans le monde du PC, sera mis à l’épreuve. Que vaut donc cette référence à 80€ dans un marché en partie saturé ?

Bundle et qualité de fabrication

Dans la boîte du SoundBlasterX H5 Tournament Edition nous retrouvons évidemment le casque, mais aussi un câble et un micro détachable. Une rallonge est de la partie, permettant entre autre de dédoubler le Jack 4 points en un Jack micro et un Jack casque si vous ne possédez pas de prise casque-micro deux en un.
Une petite télécommande est installée sur le câble pour permettre de régler à la volée le volume sonore et activer ou non le microphone. Un bouton multifonction pour une utilisation nomade sur smartphone est aussi présent, similaire à ceux des écouteurs plus conventionnels.

SoundblasterX H5

Le casque donne un bon feeling de qualité global. On apprécie la présence de métal sur l’armature de l’arceau, ainsi que le simili-cuir de bonne qualité utilisé pour les earpads et le bandeau du desssus. Les câbles sont tressés et bien flexibles. La petite télécommande de contrôle intégrée sur le câble parait plus fragile que le reste du casque, néanmoins je la situerai quand même au dessus de la moyenne des télécommandes similaires qu’on peut voir chez la concurrence. On aime l’effet chromé sur le bord à l’arrière des earcups.
Sur cette si courte durée d’utilisation on ne peut avoir une idée précise de la durabilité du casque, cependant la qualité de fabrication semble élevée et annonce du bon.

SoundblasterX H5

Confort et Isolation

Le casque fait bien le tour des oreilles, il est réellement circum-aural, le rembourrage des earpads est suffisant pour avoir un confort décent. Le point le plus appréciable se situe au niveau du headband, très bien rembourré : on ne ressent pas du tout la pression sur le dessus du crâne, ce qui en fait un outil très facile à porter pendant de longues heures. Néanmoins il serre pas mal, le clamping est assez présent. On pourra remédier à cela en le laissant, par exemple, se détendre sur un boîtier d’ordinateur ou autre quand on ne l’utilise pas.
L’ajustement se fait avec un système de coulissage, similaire à ce que l’on peut trouver sur un DT 770. Petit bémol, les crans marquant l’ajustement sont trop sensibles et ne permettent pas vraiment de les utiliser en tant que tel. 
L’aspect fermé donne un peu l’impression d’étouffer si on est un habitué des casques ouverts, mais la contrepartie est que l’isolation phonique est importante. Vous n’entendrez pas ou très peu vos alentours, très pratique lors d’une utilisation dans un salon ou autre environnement bruyant.
De manière générale, le casque est confortable sans non plus rivaliser avec les étalons du genre. On peut le garder quelques heures sur la tête sans rencontrer de grosses gênes, même si les plus sensibles des oreilles ne s’y retrouveront sûrement pas dans le SoundBlasterX H5 Tournament Edition.

SoundblasterX H5

Microphone

Amateurs de vidéos ou de livestream, il faudra peut-être revoir vos exigences envers ce SoundBlasterX H5 au niveau du microphone, qui, rappelons le, est détachable. De son orientation gaming, la qualité son, bien que suffisante, n’est pas adéquate à cette tâche, il vous faudra pour cela passer sur un véritable microphone stand alone. Néanmoins, il permettra de vous faire comprendre aisément par vos partenaires de jeu lors de vos parties endiablées. Ce microphone remplit donc avec brio sa mission. 
Il faut noter que pour tout microphone le placement et les paramètres (Windows) sont fondamentaux dans le but d’obtenir une meilleure qualité sonore. Ainsi, un niveau microphone supérieur à 50 et une amplification supérieure à 0 dB dans le réglage des périphériques d’enregistrement Windows appliquera une amplification sur le son qui apportera du bruit. C’est à vous de trouver le meilleur rapport volume/bruit possible. Il vous faudra aussi mettre le microphone le plus proche de votre bouche possible. Pour avoir une idée du son produit, vous pouvez toujours aller dans l’onglet « écouter » et cocher « écouter ce périphérique ». 
Parenthèse terminée, le meilleur moyen pour vous de juger de la qualité sonore reste de vous faire écouter un extrait audio. Les paramètres utilisés sont les mêmes que ceux du screen ci-contre. Il est donc à vous de faire le juste nécessaire pour amplifier le son sans rapporter trop de bruit.

Soundblaster X H5 - Paramètres windows

Qualité Sonore

Le son proposé reste relativement proche de ce que l’on attend de ce type de casque. Très orienté sur les basses, c’est la première chose que l’on remarque à l’écoute, les amateurs de vibrations s’y retrouveront. Les aigus sont un peu en retrait comme beaucoup de casques de ce type, donnant un côté légèrement étouffé à la formule, en prenant en compte l’aspect fermé du casque. 
Du point de vue amplification il n’y a, comme attendu, pas de problèmes et n’importe quel chipset sonore sera en mesure de l’exploiter. Néanmoins une carte mère récente reste préférable pour profiter d’un DAC satisfaisant, ou sinon il est toujours possible d’opter pour l’une des nombreuses cartes son de la marque.
Pour ce qui est de la spatialisation, on se trouve dans la moyenne haute des casques fermés de cette gamme de prix. La scène sonore est très convenable et saura satisfaire la majorité des gamers. Le manque de mode surround (7.1) intégré n’est absolument pas pénalisant pour repérer la source des bruits, mais si vous souhaitez réellement en profiter vous pouvez toujours vous servir du logiciel de Creative disponible pour ce SoundBlasterX H5 Tournament Edition.

Le logiciel mis à disposition sur le site de Creative permet d’obtenir un son Surround émulé ainsi que d’autres sound processing propres à eux-mêmes.
C’est le même son Surrond que proposent les cartes son Creative mais sans possibilité de modifier soi-même les paramètres. Néanmoins un large panel de presets est disponible, ce qui permet de couvrir la majorité des goûts. 
Il est très intéressant d’avoir accès au surround via un casque analogique (jack) sans avoir la nécessité de posséder une carte son.
On apprécie le preset « rocket league » qui offre un bon équilibre, ne vous fiez pas au nom du preset, il n’a pas grand rapport avec le jeu ou encore la simulation automobile malgré ce qu’en dit le logiciel.

SoundblasterX H5

Conclusion

Assez éloigné des maîtres de la HiFi, n’étant pas spécialement faits pour jouer, ce SoundBlasterX H5 Tournament Edition n’a pas à rougir pour autant. Ne visant pas le même public, ni la même tranche tarifaire, il se veut concurrent sérieux des casques du marché gaming les plus populaires. Pour environ 80€, nous avons à faire à une option facilement dans le podium de cette gamme de prix, largement devant un Razer Kraken Pro par exemple.
Avec son principal adversaire étant le HyperX Cloud, basé sur le même design et proposé au même tarif, le choix peut être un tatillon difficile et dépendra sûrement des promotions disponibles. La partie logicielle est très bien fournie cependant et pourrait faire pencher la balance de son côté, sans parler de la fiabilité du HyperX Cloud parfois problématique. 
Globalement, il s’agit d’un casque très sympathique pour le prix proposé avec une bonne qualité de fabrication et un design vraiment alléchant tout en ayant un son largement potable et un bon confort. Pour ceux qui recherchent réellement une meilleure qualité, le plus simple restera de monter en gamme.

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
sem, Sed libero. Praesent velit, elementum