Rédacteur en chef chez Hardwakening, je suis un passionné d'informatique à temps libre et novice de l'électronique. La mémoire, c'est cool.

Dans le monde des souris, il existe des variantes de type « ergonomique ». C’est à dire que les boutons de la souris ainsi que le corps en général seront inclinés vers le côté afin que l’utilisateur de la dite souris ait une position plus naturelle au niveau de son bras, et donc que le confort soit accru. Ces types de souris sont adressées plus particulièrement aux personnes ayant des problèmes articulaires, ou pas ! 
C’est après cette petite phrase de présentation que l’on s’attaque à l’unboxing de la souris ergonomique Cherry MW 4500, trouvable pour une trentaine d’euros. L’équipe de Hardwakening remercie la marque Cherry, qui a accepté d’envoyer un exemplaire pour le test. 

C’est donc après cette longue introduction que l’on passe à l’unboxing de la souris. Mention spéciale au colis, très bien emballé, contenant la boîte de la souris en parfait état.  

MW 4500 unboxing
Les zones floutées contiennent des adresses, ou codes barre hehe.

C’est donc en ouvrant ce colis que l’on aperçoit la boîte de l’objet, qui ma foi est très compacte. Sur les 3 façades « primaires », l’on voit des photos du produit de différents angles, et un petit rappel concernant la fourniture d’un récepteur USB très petit. 

Les autres façades de la boîte sont un peu moins sexy, dont une qui rappelle le contenu ainsi que des requirements de la souris (rien de bien méchant, un port USB et un système sous Windows).

Il est maintenant temps d’ouvrir le tout, et d’en voir le contenu. Directement après l’ouverture, la présence du papier bulle se voit. Hormis le fait que du papier bulle c’est rigolo, cela protège assez efficacement l’objet en question (et encore plus quand le colis est bien emballé). 

MW 4500 unboxing

Maintenant, on sort tout ce que le petit bout de carton a dans le ventre, soit la souris et des piles AAA insérées dans le papier bulle et le guide utilisateur traduit en plusieurs langues (dont le français).

MW 4500 unboxing

Une fois sorti tout cela du saint protecteur, on a une première prise en main du petit bébé de Cherry, qui est vraiment léger ! Avec les piles fournies, la souris devrait avoir une autonomie de 6 mois, si l’on se confère au guide utilisateur. Le tout petit récepteur USB, lui est caché dans le compartiment où l’on insère les piles, cachette un peu basique certes, mais cela évite de le mettre dans le tas avec les piles. 

Cet unboxing touche à sa fin, le test de l’objet paraîtra dans le mois. Afin d’obtenir un test pertinent et de « tous les jours », je remplacerai ma Logitech G502 (souris gamer) par ce Cherry MW 4500, qui deviendra donc mon « daily driver ». Un test en jeu n’est pas à attendre, n’étant pas conçue pour cela, on va uniquement se pencher sur une utilisation bureautique. 
Maintenant que cet article est fini, vous pouvez visiter le site de Cherry si vous souhaitez découvrir d’autres produits de la marque (celle qui produit entre autre les switchs mécaniques Cherry MX) et visiter la page d’achat du produit sur le site de quelques marchants. 

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
odio ut Sed diam ut felis amet, non mattis lectus