La communication autour de la prochaine console de Sony s’accélère. Les rumeurs autour de son architecture, dont nous vous parlions hier encore, semblent désormais avérées après les déclarations de Mark Cerny, concepteur de la Playstation 4 et de la future Playstation 5.

La console sera ainsi dotée d’un processeur Ryzen de 3ème génération, et exploitera la nouvelle architecture Zen 2 de AMD. La partie graphique sera assurée par une carte Navi, toujours de chez AMD, taillée spécifiquement pour la machine et qui sera compatible avec le Ray Tracing. Tout cette puissance de calcul devrait permettre à la console de supporter une résolution allant jusqu’à la 8K via un système d’upscaling, à l’instar de ce que fait la PS4 Pro.

L’autre grande nouveauté est la disparition du disque dur, remplacé par un SSD, dont l’homme a affirmé que la bande-passante dépassait tout ce qui se fait actuellement sur PC. Pour illustrer ses propos, il a fait une démonstration d’un temps de chargement sur le jeu Spider-Man, prenant 15 secondes sur PS4 Pro et 0,8 secondes sur le prototype de la nouvelle console. Enfin, précision utile à l’heure où le dématérialisé fait constamment parler de lui, la machine aura un lecteur Blu-Ray et accueillera donc les jeux au format physique, de même que le PSVR actuel, et se paiera même le luxe d’être rétrocompatible PS4.

Mark Cerny a déclaré que la console ne sortira pas cette année, coïncidant avec l’annulation de sa conférence E3 par Sony. S’il n’a pas donné davantage de détails quand à la fenêtre de lancement, un récent article de Digitimes affirme que les composants de la console ne seront pas prêts avant le troisième trimestre 2020, laissant espérer une sortie de la Playstation 5 à la fin de l’année prochaine.

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Donec dolor tristique id commodo mattis eleifend facilisis libero elementum porta. risus.