Passionné de Hardware et de Micro électronique.
Fondateur de l'association Hardwakening.fr, rédacteur et testeur.

Puisse le Hardware pleuvoir sur vous ...

Aujourd’hui test d’un périphérique, chose inhabituelle pour moi, mais la récente l’acquisition d’un produit de chez Corsair, la Sabre RGB, a titillé mon attention. Ici on parle d’un produit purement gaming proposant des prestations correctes, mais qui pourra se faire bousculer par d’autres modèles de la concurrence. 

Caractéristiques
40€
  • Capteur optique
  • Souris filaire
  • 100 000 DPI
  • Eclairage RGB / Soft touch

Packaging Et qualité de fabrication

La souris est livrée dans une superbe boite faisant office de présentoir, qualité de fabrication Corsair oblige, le tout est fait d’un très bon carton coloré. Au top de la boite on retrouve quelques informations concernant le produit ainsi qu’un visuel. Le dos de la boite laisse place aux explications plus techniques/marketting, du très classique. Le bundle n’est par contre pas très pratique à  ouvrir sans arracher la boite, un moins pour la garantie produit.

Corsair Sabre RGB

Le produit présente une qualité de fabrication excellente pour le prix, le tout est fait d’un revêtement style soft touch, très agréable au touché mais qui se salira facilement. Le produit ne fait vraiment cheap, contrairement à ce que nous pensions, bien qu’une grosse partie du budget soit partie dans le RGB. On retrouve des patins permettant une meilleure glisse, la souris est a première vue très légère et simple. La qualité est la, pas trop de fioritures pour une finition impeccable.

Design

Le design ne pourra pas plaire à tout le monde, la souris est très large et donne une impression non esthétique importante. Le tout est quand même noir mat, il faut le souligner, c’est sobre à première vue et la souris passe inaperçue sur un tapis noir. Qui dit sobre en 2018, dit « Mais pas trop », on retrouve bien sur tout un éclairage de couleurs monitorable via le logiciel de chez Corsair. Il est possible de changer les couleurs du logo, de la molette et de la grille avant. On fait clignoter, on mets des effets,  c’est marrant 10 secondes mais cela reste essentiellement gadget. 

ERGonomie

L’ergonomie, c’est la que c’est difficile pour la plupart des testeurs. Ici le produit est tès large et volumineux, ce qui n’ira pas à toutes les prises en main. Le produit est vendu comme utilisable pour les FPS et il est vrai que cela se porte bien à cette utilisation. Notre utilisation en Claw Grip n’a pas été affectée mais nul doute que beaucoup de personnes auront du mal à faire du Palm sur ce genre de matériel. Sur le côté on retrouve de petits ajouts en plastique, permettant de caler le pouce ainsi que l’auriculaire, une idée astucieuse apportant beaucoup de confort. 

Parlons un peu des boutons, on retrouve une molette crantée et clicable agréable, très marquée. Au dessus on trouve un bouton de macro ainsi que deux boutons de régale DPI à gauche. Enfin les deux boutons latéraux gauches, ceux que l’on retrouve sur toutes les souris modernes (un peu les indispensables) sont la.

LOGICIEL CORSAIR LINK

Un logiciel nommé Corsair Gaming Link est fournit avec cette sabre RGB et permet de faire plusieurs choses intéressantes. Ici il est possible comme sur tout bon périphérique de configurer les touches de macro et de faire des profils personnalisés. Aussi il est possible de régler la sensibilité ainsi que la réaction des clics. Pour ce qui est de l’éclairage, c’est surtout à cela que sert le soft, il est possible de régler la couleur du RGB, de la molette ainsi que du devant de la souris. Amusant et surtout bonus, on aime ce genre de soft, qui avait l’air particulièrement bien optimisé en comparaison à d’autres, un bon point.

Corsair-Utility-Engine

Conclusion

La Corsair Sabre RGB est une bonne souris, une souris qui ne conviendra peut être pas aux pro-gamers ou aux joueurs les plus exigeants. En revanche pour le commun des mortels, elle allie esthétique, glisse, réactivité ainsi que des touches de finition comme le câble tressé qui sont non négligeables. Proposée à un tarif réduit avoisinant les 40 euros, difficile de trouver mieux, sauf si l’on sacrifie l’esthétique. Pourtant, ce dernier point est important dans un périphérique et il est nécessaire de le prendre en compte. C’est une composante totalement subjective et pourtant celle qui guide la plupart de nos achat de périphériques, tant les caractéristiques sont similaires d’un produit à l’autre. Corsair nous livre une entrée de gamme tout à fait acceptable, que nous recommandons pour les petites bourses, du tout bon.

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
nunc elit. massa at leo. vulputate, justo risus