Passionné de Hardware et de Micro électronique.
Fondateur de l'association Hardwakening.fr, rédacteur et testeur.

Puisse le Hardware pleuvoir sur vous ...

La marque HyperX, filiale de Kingston, nous a fait parvenir un nouveau kit de mémoire vive DDR4 haut de gamme certifié XMP. Il s’agit du kit HX432C16FB3AK2/16, donc en 16 Go, juste ce qu’il faut pour la plupart des configurations. Dans ce test nous allons passer la RAM sous une série de tests synthétiques afin de tester ses capacités. Maintenant, place aux benchs !

Présentation rapide

Kingston HyperX nous propose un kit de 2X8 Go, donc en deux modules, pour une capacité totale de 16 Go. Côté spécifications, la mémoire est cadencée à 3200 MHz, avec des timings de 16-18-18 pour 1.35V via le XMP1. Les barrettes sont équipées de dissipateurs noirs assez sobres, mais gardant une touche d’agressivité, le tout avec du RGB, ce qui fait la différence par rapport aux anciens kits Fury.

Le packaging est très classique, à l’instar de ce que l’on trouve sur la plupart des mémoires vives vendues dans le commerce. Une protection plastique est présente et permet de maintenir les barrettes durant le transport. Sur la façade de la boite, on observe que le kit est compatible XMP 2.0 sur plateforme Intel mais aussi que le kit est garanti deux ans. La référence du produit est présente, ainsi qu’un certificat d’authenticité, servant pour faire valoir ses droits en garantie. 

Protocole de test

Pour le test, nous utiliserons plusieurs logiciels de benchmarking de manière à faire varier les différents résultats. Ici, il est question de Aida64 Cache/Memory Benchmark et Wprime.

La configuration de test était équipée d’un I7-9700K @5.1 GHz avec une carte mère Z390 Gaming SLI.
Le tout tournait sous le dernier BIOS en date.

En résumé : 

  • Aida 64 Memory Benchmark
  • Wprime
  • Overclocking

Le test

TEST DDR4 HYPER X FURY RGB

Sur le benchmark Aida64, on trouve un débit en lecture de 44570 Mo/s et un débit de 44114 Mo/s en écriture. On peut constater une latence de 51.6 ns, ce qui est assez bas, même sur plateforme Intel. Les scores stock sont à la hauteur de ce que l’on peut attendre d’un kit 3200 MHz, du tout bon. 

TEST DDR4 HYPER X FURY RGB

Sur Wprime en test 32M nous avons pris 7.38 secondes pour terminer le test. En 1024M on trouve un score de 321 secondes pour terminer le bench. Les temps devraient se voir réduits avec des fréquences plus élevées.

Le test d’overclocking nous a agréablement surpris, le kit a pu monter à 3400 MHz, donc 200 MHz de plus que la fréquence d’origine, sans toucher les timings et même sans toucher la tension initiale de 1.35V. Nous sommes donc sur un kit vraiment docile, qui pourra aisément monter plus haut en optimisant les réglages. Pour ce qui est des performances en OC, nous avons un gain marginal de 2% en lecture et de 7% en écriture, de petits gains facilement atteignables. L’overclocking n’étant pas linéaire, difficile de savoir combien le kit pourrait vraiment prendre en optimisant au maximum. Malgré tout, le kit s’annonce facile à monter en fréquence, ce qui est tout de même un bel atout, vu les tarifs appliqués. 

avec quel cpu ?

Nous sommes sur un kit réellement docile, qui, bien que certifié Intel, pourra se placer sans problème sur les plateformes RYZEN. Le produit se comporte bien et propose plusieurs niveaux de XMP, ce qui sera plus simple pour les débutants en overclocking. Sinon, le kit en relâchant les timings peut dépasser les limites constructeurs et aller bien au-delà des 3200 MHz, ce qui est gage de qualité quant aux puces utilités. La marque nous propose donc un kit passe-partout, avec une fréquence acceptée par quasiment toutes les plateformes modernes. Hormis en X99 avec certaines anciennes cartes mères, vous n’aurez donc pas de problème à le faire fonctionner.

verdict

La marque nous livre un kit performant, à la hauteur de ce qui se fait chez la concurrence, avec un ajout de RGB qui plaira au plus grand nombre, puisque c’est la mode du moment. Le kit sera donc facile à loger dans les configurations récentes, avec un design lumineux et des dissipateurs assez réussis. Les timings appliqués sont classiques, mais le kit respecte ce qu’avait annoncé le constructeur. À travers un nombre important de phrases marketing, il était possible de différencier le vrai du faux. Reste que le kit est assez onéreux, trop cher, pour seulement l’ajout de RGB… On pourra se rassurer sur le fait que ces barrettes sont garanties à vie.  

Si l’on prend les tarifs appliqués chez la plupart des revendeurs, nous sommes dans une fourchette de 100 à 150 euros pour ce kit de mémoire 16 Go. Difficile donc de recommander un produit aussi cher et qui bien que très bon, se positionne vraiment mal face à la concurrence. Kingston devrait donc réviser les tarifs en vigueur, pour s’aligner sur ce que les autres marques proposent. 

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
id Donec Praesent non tristique dapibus vel, diam consequat. at efficitur.