Passionné d'informatique et des nouvelles technologies depuis mon enfance, j'aime partager mes connaissances et apprendre de nouvelles choses.

Toshiba nous envoie régulièrement leurs nouveaux disques durs afin que l’on puisse les tester et vous donner notre avis. Cette année encore, nous avons reçu plusieurs disques durs de la marque. Aujourd’hui, nous testons le disque dur Toshiba L200, un disque dur 2.5 pouces destiné aux PC portables. Faut-il l’acheter ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Présentation rapide

Toshiba nous propose ici un disque dur au format 2,5 pouces, destiné donc majoritairement aux ordinateurs portables. Le Toshiba L200 existe en version 500 Go, 1 To et 2 To. Il utilise l’interface Sata III (6.0Gbit/s) et possède un buffer de 128 Mo. Cela reste relativement standard, à noter que le buffer est plutôt élevé ce qui permettra d’accroître certains temps de chargement.

Packaging

Le packaging est plus que correct, en revanche les traductions sont douteuses : On y lit par exemple « For PC de ordinateur portable », ce qui a tendance à nous faire sourire.

A l’intérieur de la boîte, le disque dur est protégé par un « coussin » bulle de qualité. Un bon point quand on sait que certains marchands en ligne ne font pas très attention lors de l’expédition de ces disques durs. Une notice, étonnamment grande, est également présente. Celle-ci ne nous apprend pas grand chose à part les coordonnées du support.

A l’arrière de la boîte se trouve un tableau récapitulatif des différents modèles de la gamme. Pratique pour savoir quelles gammes sont proposées par le fabricant.

Protocole de test

Pour le test, nous utiliserons plusieurs logiciels de benchmark de manière à faire varier les différents résultats. Ici, il est question de CrystalDiskMark, HD Tune et bien évidemment Anvil’s Storage. Nous tenterons ainsi d’obtenir les scores les plus réalistes possibles en termes de vitesse d’écriture, de lecture et d’écriture aléatoire. 
Un Ryzen 5 2600 @ 3.4 GHz avec une carte mère Gigabyte B450M DS3H et le contrôleur SATA d’origine ont été utilisés pour le protocole.

En résumé : 

  • CrystalDiskMark
  • HD Tune
  • Anvil’s Storage Utilities
  • Test de condition réelle

Le test

Nous commençons par les détails fournis par CrystalDiskInfo. Les températures du disque dur sont dans la moyenne, celui-ci ne chauffant pas excessivement lors de l’utilisation.

Les mesures ayant été effectuées en plein été, les températures sont exceptionnellement élevées à cause de la température ambiante, et seront généralement plus basses le reste de l’année.

Nous constatons avec CrystalDiskMark que les débits sont plutôt bons en lecture. Ils sont élevés en écriture, ce qui est important à souligner, car ce n’est pas commun pour un disque dur.

Les résultats de HD Tune nous permettent de constater que les débits ont tendance à chuter au fur et à mesure que le temps passe, ce qui n’est pas top lorsque l’on souhaite transférer un grand nombre de données.

Si l’on ne prend pas en compte cela, on remarque que le débit moyen reste correct. Le Toshiba L200 est également relativement performant en terme de temps d’accès. Le cache de 128 Mo, censé aider à réduire ces temps d’accès, est à peine suffisant pour que les temps d’accès restent corrects.

Les résultats obtenus sous Anvil complètent les résultats de CrystalDiskMark. Les débits en écriture semblent ici en retrait et ceux en lecture restent proche de ce qu’on a pu voir auparavant.

Passons désormais au test en conditions réelles. Ici nous ne nous attarderons pas sur les performances théoriques et synthétiques mais plutôt sur ce qu’il vaut dans une utilisation de tous les jours, bureautique et gaming inclus.

Nous transférerons un fichier de grande taille et calculerons le temps nécessaire pour accomplir la tâche. Les débits relevés par Windows et la stabilité de la courbe seront transmises.

Pour le transfert d’un fichier de 15 Go il nous a fallu 1 minute et 48 secondes, ce qui nous fait une moyenne de 146 Mo/s, sans chute de débit notable. Ces débits sont plutôt bons compte tenu du fait que le disque dur est au format 2.5 pouces.

Lors d’un transfert de 2.5 Go de fichiers non compressés, nous avons pu observer un minimum de 2 Mo/s avec des pointes à 300 Mo/s, le tout étant très instable, ce qui est typique des écritures de multiples petits fichiers. Le débit moyen se situant ici à 80 Mo/s.

Nous lancerons une partie de PUBG et noterons le temps de chargement de la carte. Le résultat sera comparé à un HDD Seagate Barracuda 3To à 200Mo/s théorique.

Pour charger la map, il a fallu 59 secondes au HDD, ce qui est dans la moyenne des disque durs au format 2.5 pouces.

Les jeux étant de plus en plus lourds, nous vous recommandons d’opter pour un SSD, qui vous permettra de charger les jeux beaucoup plus rapidement.

Verdict

Le Toshiba L200 2 To est un disque dur plus que convenable. Sans réelle surprise en terme de performances, il conviendra à l’utilisation qu’on attend de lui : Stocker des données. Il est assez performant, et trouvable à un prix correct. Si vous avez besoin d’un disque dur comme celui-ci pour stocker des données, nous vous le recommandons.

Partager l'article

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Newsletter Hebdomadaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
accumsan odio neque. facilisis Curabitur id ultricies at efficitur. in consectetur mattis